Assurances chevaux : Quelle assurance cheval choisir ?

assurance cheval

Vous avez un cheval et vous vous demander s’il faut l’assurer ou non ? Pour assurer son cheval, il existe divers moyens. Avant tout, l’assurance peut être compris avec l’assurance habitation car un cheval pourrait être considéré comme un animal de compagnie. Et pour un centre équestre afin d’assurer un cheval convenablement, il serait plus conseillé de demander une licence auprès de la FFE ou Fédération française d’équitation.

Est-ce que l’assurance cheval est obligatoire ?

Assurer son cheval n’est pas vraiment obligatoire. Par contre c’est très recommandé. Si votre cheval occasionne un sinistre qui peut conduire à un dégât matériel ou corporel, le propriétaire serait entièrement tenu responsable. Après, si votre cheval est potentiellement valeureux, en cas de vol ou de mortalité, sans assurance, ce serait une perte conséquente pour vous.

Assurance équidé : quelles sont les garanties de base ?

Si vous voulez souscrire à votre cheval une garantie de base, vous avez deux options.

RCPE

La responsabilité propriétaire d’équidé est une assurance RC (responsabilité civile) qui couvre tout dégât occasionné par le cheval lorsqu’il n’est pas monté. Tout naturellement donc, si le dommage se produit au moment où le cheval est monté, l’assurance ne couvre plus rien.

RCAE

Pour la responsabilité civile en action d’équitation par contre, elle propose une garantie plus large. En effet, si le cheval est monté ou non, en cas de sinistre l’assurance responsabilité civile couvrira toujours son propriétaire.

La souscription à une assurance RC pour son cheval, en dehors de l’assurance habitation, vous pouvez prendre une licence auprès de la FFE. Après, pour des besoins plus spécifiques comme une extension de garantie, vous avez également la possibilité d’assurer votre cheval auprès d’une compagnie d’assurance spécialisée.

Les autres garanties en matière d’assurance cheval ?

Outre la garantie responsabilité civile, l’assurance équidé peut tout à fait couvrir d’autres dommages comme :

  • La mort du cheval : en cas de mortalité, si vous avez souscrit à une extension de garantie, l’assurance vous proposera un dédommagement suivant le montant de la franchise indiquée dans le contrat.
  • Le vol du cheval : l’extension de garantie peut également concerner le vol. Pour ce cas en particulier, afin de bénéficier d’un dédommagement, pour la grande majorité des cas, l’assuré devrait obligatoirement pucer son cheval.

Combien coûte une assurance équidé ?

Le prix d’une assurance équidé pourrait varier en fonction de nombreux critères dont les plus importants sont :

  • La race et la valeur du cheval
  • Son âge
  • Son type (cheval de course, cheval de trait, jument…).
  • Ainsi que les garanties demandées

Si vous voulez assurer votre cheval avec une meilleure garantie et une cotisation pas chère, on vous conseille d’utiliser des comparateurs d’assurance en ligne. Gratuit et rapide, en quelques minutes, vous pouvez recevoir par mail différents devis.

nos autres articles